Consultations en OSTEOPATHIE

Ostéopathie générale et pédiatrique

 

Praticien:

Kevin Hoorens (Osteopathie générale)

Nicolas Barcik(Ostéopathie générale et pédiatrique)

Nos deux praticiens sont  tous deux diplômés d'une formations en 6 années réalisées à L'université Libre de Bruxelles.

L’Hôpital Erasme(ULB) a été la première institution universitaire à instaurer une consultation d’ostéopathie. Ceci répond à une demande de plus en plus importante des patients et s’inscrit dans les missions de notre institution, tournée vers la notion de centre de référence et d’excellence, qui rejoint ainsi les recommandations récentes de l'Organisation mondiale de la Santé sur l'intégration de médecines « complémentaires » dans la prestation des services de santé.

L’enseignement universitaire en Ostéopathie (6 années au sein de la Faculté des Sciences de la Motricité de l’ULB, en collaboration avec la Faculté de Médecine) a délivré ses premiers diplômés en 2010, avec pour objectifs principaux le développement d’une ostéopathie rationnelle, efficace et sûre pour le patient et la progression de la recherche scientifique dans le domaine.

 Qu’est-ce que l’Ostéopathie ?

L’ostéopathie est une pratique manuelle thérapeutique basée sur l’évaluation fonctionnelle de l’appareil locomoteur et sur la reconnaissance des dysfonctions articulaire et tissulaire participant à l’apparition, au développement et à l’entretien de la symptomatologie et des troubles fonctionnels du patient.

    Par son bagage pratique, clinique et scientifique, l’ostéopathe est capable de fournir une parfaite collaboration clinique avec d’autres prestataires de soins comme médecin, psychologue, spécialiste … Cette étroite collaboration est très favorable à l’amélioration de la qualité des soins prodigués au patient. En effet, la multidisciplinarité d’une prise en charge thérapeutique semble être une option de choix dans le traitement des patients atteints de troubles de l’appareil locomoteur.

 

 

1.12. Champs d’action de l’ostéopathie

 

Voici une liste non exhaustive des pathologies entrant dans le champ d'application de l'ostéopathie.
Ces pathologies pourront être prises en charge uniquement si elles sont d'origine mécanique.
 

Au niveau vertébral : Cervicalgies, Torticolis, Névralgies cervico-brachiales, Dorsalgies, Névralgies intercostales, Lombalgies, Lumbagos, Sciatiques, Cruralgies, Sacralgies, …

 

Au niveau des articulations périphériques : Douleurs articulaires (épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville…), Entorses, Séquelles de luxation, arthrose,Tendinites, Contractures, Syndromes canalaires périphériques, Périarthrites, Tennis elbow…

 

Au niveau de l’extrémité céphalique : Certaines Céphalées, Névralgies d’Arnold, certains vertiges, et de nombreux troubles de l’articulation temporo-mandibulaire…

 

Au niveau du tube digestif : Troubles du transit (constipation, diarrhée, ballonnement)

 

Au niveau Gynécologie Obstétricale : Douleurs rachidiennes de la grossesse, Sciatiques de la femme enceinte…

 

Au niveau de l’activité sportive :

Entorse, contracture, déchirure musculaire, tendinite, pubalgie, inflammation locale, douleurs récurrentes sont fréquemment les conséquences de la pratique intensive ou ponctuelle du sport.Une restriction de mobilité articulaire ou des spasmes musculaires péri-articulaires entraînent à long terme une altération des performances et de l'état de santé en général.L'ostéopathie a un rôle primordial dans le traitement et le suivi des sportifs quels qu'ils soient.En effet, à titre curatif, lors d'une blessure, ou dans les suites opératoires d'un traumatisme, l'ostéopathe aide à réduire la durée de convalescence du sportif dans un premier temps. Si le traumatisme entraine des troubles de la mobilité d'une partie du corps, aussi minime soit elle, cette perte de mobilité peut avoir des répercussions à long terme, et être à l'origine de symptômes variés. L'ostéopathie intervient pour éviter cela.A titre préventif, l'ostéopathe intervient également dans la préparation physique de l'athlète, dans l'optimisation du geste et dans la récupération.

 

 

Au niveau Pédiatrique: Mr Barcik Nicolas

L'accouchement est la première grande étape dans la vie du bébé, et aussi l'une des plus astreignante pour le nouveau-né. En cas d'accouchement difficile, le fonctionnement des structures crâniennes peut être perturbé. L'utilisation de ventouses ou forceps peut entre-autres générer des troubles fonctionnels qui se traduiront de différentes manières dans le quotidien de l'enfant.

Quand consulter ?
- une naissance prématurée, par le siège, par césarienne
- un long travail lors de l'accouchement
- cordon ombilical noué autour du bébé
- plagiocéphalie (déformation crânienne souvent due à l'utilisation de ventouses et/ou forceps)
- torticolis
- régurgitations
- sommeil difficile, nervosité, pleurs excessifs
- difficultés à s'alimenter
- difficultés à digérer, diarrhées, constipations
- otites

L'ostéopathie pédiatrique propose un examen très doux des différentes structures du corps (crâne, colonne vertébrale, abdomen, etc) afin d'identifier les possibles dysfonctions à l'origine des maux du bébé. Les techniques manuelles douces et adaptées permettront au bébé de se rééquilibrer et de grandir de façon plus harmonieuse. L'ostéopathe travaille en collaboration avec le pédiatre et il va de soi que les consultations ostéopathiques ne remplacent en rien le suivi pédiatrique.

1.13. Déroulement d’une séance d’ostéopathie

 

Avant une séance, essayez d'amener tous les clichés radiologiques (scanner, IRM, Radiographies...) récents, accompagnés de leur protocole  lors de la première séance d'ostéopathie.


Une consultation  se déroule en plusieurs étapes:


1. L'ostéopathe va d'abord poser des questions ciblées sur la douleur ainsi que sur les antécédents du patient.


2. L'ostéopathe va ensuite procéder à des tests palpatoires et de mobilité afin de déterminer la cause de la souffrance.


3. Si la pathologie entre dans le champ d'application de l'ostéopathie, le thérapeute peut effectuer son traitement en utilisant des techniques adaptées et indolores afin de rendre la flexibilité à la structure et ainsi corriger la cause de la douleur.

4. Un programme de rééducation peut vous être prescrit en cas de nécessité, afin de prévenir le retour de la pathologie.